Notre actualité

20 février 2017
-
Le Parisien dresse un portait succinct des princpales propositions du MEDEF face à celles des TPE représentées par le SDI, celles-ci constituant 98% des entreprises en nombre. Ou comment le "monde patronal" est loin d'être uniforme.
10 février 2017
-
Marc Sanchez, Secrétaire Général du SDI, intervient dans Le Figaro et commente le dernier baromètre du SDI concernant les relations entre les professionnels indépendants et le RSI.
1 février 2017
-
Conçu à l’origine comme un moyen de rationaliser la protection sociale des professionnels indépendants répartie entre différentes caisses selon leur qualité de commerçant, d’artisan ou de professionnel libéral, le RSI est devenu pour ces entrepreneurs une arme de destruction massive.
31 Janvier 2017
-
Ils sont votre quotidien, ils maillent le territoire, animent vos centre villes. Et rien n'est fait pour eux.
4 Janvier 2017
-
Aujourd’hui, 2,2 millions d’entrepreneurs de moins de 20 salariés représentent 98 % de nos entreprises françaises1 ! Ces chefs d’entreprise, premiers employeurs de France, qui constituent la majorité de notre tissu économique français, restent pour autant les « Grands oubliés » de la campagne présidentielle ! Pour remédier à ce constat, le Syndicat des Indépendants (SDI), seule organisation patronale interprofessionnelle dédiée aux indépendants, TPE et PME de moins de 20 salariés (free-lance, artisans, commerçants, professionnels libéraux), dresse le bilan des programmes des candidats à la primaire de la gauche sur les98pourcent.fr !!
20 Décembre 2016
Panique dans la boulangerie C’est la panique parmi les partenaires sociaux de la boulangerie. L’échéance au 1er janvier 2017 de l’accord qui oblige les professionnels de cette branche à ne souscrire de complémentaire santé qu’auprès du seul institut AG2R-Reunica conduit les boulangers les mieux informés à dénoncer leur contrat. Cette démarche ne vise pas à priver leurs salariés d’une protection sociale complémentaire à laquelle ils ont désormais légalement droit, mais à bénéficier de ladite législation au titre de leur liberté de choix quant à l’organisme (assurance, mutuelle ou institut de prévoyance) support de cette obligation.
16 Décembre 2016
Tout employeur est tenu de contracter une complémentaire santé obligatoire d’entreprise pour ses salariés depuis le 1er janvier 2016. Les salariés sont eux-mêmes tenus de souscrire à cette complémentaire.Pour l’année 2016, le marché de l’assurance complémentaire santé obligatoire représente un basculement de 35,5 milliards d’euros de contrats individuels en contrats collectifs. La longue bataille judiciaire entamée par les assureurs pour éviter de perdre les contrats individuels dont ils étaient porteurs au profit d’organismes gérés par les organisations syndicales [suspectées de conflit d’intérêts], semblait avoir connu son épilogue par une décision du Conseil Constitutionnel de juin 2013, qui prônait la concurrence entre tous les acteurs de l’assurance complémentaire santé. C’était sans compter sur l’union sacrée qui fédère les partenaires sociaux lorsqu’il s’agit de la défense de leurs intérêts financiers, avec le soutien, en l’occurrence, de Mme la Ministre des Affaires sociales.