Billets

  • Grand Débat des TPE par le SDI : la presse en parle !

    Dans le prolongement du mouvement des Gilets Jaunes, les pouvoirs publics ont lancé le "Grand Débat national ».

    Afin que les revendications des TPE exprimées en novembre dernier alimentent les réflexions, le SDI a décidé d'organiser le Grand Débat des TPE, autour de 4 thèmes qui concernent directement ce segment d’entreprises et la situation personnelle de leurs responsables.

  • PLFSS 2018 : la baisse des cotisations sociales ne profitera pas à tous les indépendants

    Au 1er janvier 2018, la hausse de la CSG de 1,7% sera plus que compensée pour les indépendants, dans les mêmes conditions que pour les salariés, à savoir en deux temps sur 2018 (première phase au 1er janvier 2018 puis seconde au 1er octobre 2018).

    Concrètement, le gain de pouvoir d’achat en année pleine (à compter de 2019 donc) sera de 270€ /an pour un indépendant au SMIC et de 550€/an pour un indépendant gagnant 2.400€/mois.

  • Complémentaire santé : les boulangers menacés de représailles judiciaires par leurs représentants syndicaux

    Panique dans la boulangerie

    C’est la panique parmi les partenaires sociaux de la boulangerie. L’échéance au 1er janvier 2017 de l’accord qui oblige les professionnels de cette branche à ne souscrire de complémentaire santé qu’auprès du seul institut AG2R-Reunica conduit les boulangers les mieux informés à dénoncer leur contrat. Cette démarche ne vise pas à priver leurs salariés d’une protection sociale complémentaire à laquelle ils ont désormais légalement droit, mais à bénéficier de ladite législation au titre de leur liberté de choix quant à l’organisme (assurance, mutuelle ou institut de prévoyance) support de cette obligation.

  • Complémentaires santé obligatoires : à quoi joue Marisol Touraine ?

    Tout employeur est tenu de contracter une complémentaire santé obligatoire d’entreprise pour ses salariés depuis le 1er janvier 2016. Les salariés sont eux-mêmes tenus de souscrire à cette complémentaire.Pour l’année 2016, le marché de l’assurance complémentaire santé obligatoire représente un basculement de 35,5 milliards d’euros de contrats individuels en contrats collectifs. La longue bataille judiciaire entamée par les assureurs pour éviter de perdre les contrats individuels dont ils étaient porteurs au profit d’organismes gérés par les organisations syndicales [suspectées de conflit d’intérêts], semblait avoir connu son épilogue par une décision du Conseil Constitutionnel de juin 2013, qui prônait la concurrence entre tous les acteurs de l’assurance complémentaire santé. C’était sans compter sur l’union sacrée qui fédère les partenaires sociaux lorsqu’il s’agit de la défense de leurs intérêts financiers, avec le soutien, en l’occurrence, de Mme la Ministre des Affaires sociales.

  • Francois Fillon présente son programme TPE au SDI

    Actuellement député de la 2ème circonscription de Paris, F. Fillon bénéficie d'une longue expérience politique. Élu député à l'âge de 27 ans, F. Fillon dirigera plusieurs ministères avant d'être nommé Premier Ministre en 2007. Fait exceptionnel sous la Vème République, il assumera ce poste sans discontinuer durant les cinq années du mandat présidentiel, de 2007 à 2012, à la tête de trois gouvernements différents. C'est en mai 2013 que F. Fillon annonce sa candidature à la Primaire de son parti politique, Les Républicains, Primaire qui devra départager les nombreux candidats au soutien de ce parti en vue de l'élection présidentielle de 2017, lors du vote de tout citoyen intéressé, sur toute la France, les 20 et 27 novembre 2016. A cette occasion, et au constat que les médias traditionnels n'interrogent que très rarement les décideurs politiques sur le sujet pourtant crucial des TPE, le SDI a choisi de porter la voix de nos entreprises dans la course à la Présidentielle afin que chaque candidat puisse se positionner au regard des sujets qui touchent aux préoccupations des responsables de TPE. F. Fillon a saisi cette opportunité, chacun restant libre d'apprécier la pertinence de ses propositions.

  • Alain Juppé détaille son projet TPE pour les SDI

    Maire de Bordeaux depuis 1995, Alain Juppé bénéficie d'une solide expérience ministérielle, notamment en qualité de Premier Ministre (de 1995 à 1997), ministre du Budget (de 1986 à 1988), ministre de la Défense (2011), mais aussi ministre des Affaires Etrangères (1993 et de 2011 à 2012). A ce jour, les enquêtes d'opinion le placent en tête des candidats à la Primaire de la droite et du centre de novembre prochain. Dans ce contexte, et au constat que les médias traditionnels n'interrogent que très rarement les décideurs politiques sur le sujet pourtant crucial des TPE, le SDI a choisi de porter la voix de nos entreprises, tant dans la course à la Primaire qu'à celle de la Présidentielle afin que chaque candidat puisse se positionner au regard des sujets qui touchent aux préoccupations des responsables de TPE. Alain Juppé a saisi cette opportunité, chacun restant libre d'apprécier la pertinence de ses propositions.

  • B. Le Maire détaille pour le SDI son programme à destination des TPE

    A l'occasion de la Primaire de la droite et du centre, et au constat que les médias traditionnels n'interrogent que très rarement les décideurs politiques sur le sujet pourtant crucial des TPE, le SDI a choisi de porter la voix de nos entreprises dans la course à la Présidentielle afin que chaque candidat puisse se positionner au regard des sujets qui touchent aux préoccupations des responsables de TPE.

Pages