Billets

  • Les TPE exclues de fait du Contrat de Génération

    La structure du chômage en France est notamment concentrée aux deux extrémités de la pyramide des âges, à savoir les jeunes de moins de 26 ans et les séniors de plus de 55 ans. Ce phénomène n’a rien de nouveau et place depuis longtemps la France dans une triste situation d’exception au sein des pays de l’OCDE.
    Le gouvernement a décidé de s’attaquer à ce défi, avec le « Contrat de Génération » ciblant les jeunes de moins de 26 ans et les séniors à partir de 57 ans. Puisque toute embauche suppose un employeur (on semble souvent l’oublier ces derniers temps) les incitations se feront par la carotte et par le bâton, mais, de fait, sans les TPE.

  • Emplois d'avenir : le mauvais casting du gouvernement

    Des emplois d'avenir pour qui ?

    Des postes pour des jeunes

    Le gouvernement Ayrault prévoit de subventionner des emplois sur une durée de 1 à 3 ans à hauteur de 75% pour créer 150.000 postes à destination de jeunes peu ou pas qualifiés âgés de 16 à 25 ans.

  • Emploi - Formation - RSI : les attentes sociales des TPE

    De la dynamisation de l'emploi au sein des TPE à une nouvelle alerte sur les dysfonctionnements du RSI en passant par la valorisation des métiers de l'apprentissage, le SDI formule un ensemble de pistes concrètes à explorer pour la prise en compte des attentes sociales des chefs d'entreprise indépendants.

  • Le Président de la République et les TPE

    Dans le cadre de la compagne présidentielle, le SDI a pris attache avec l'ensemble des candidat(e)s afin de porter les revendications des TPE et connaître, en retour, leurs projets pour ce segment d'entreprises qui représente 98% des entreprises en nombre, ainsi que 37% de l'emploi salarié et non salarié de notre pays.

    Nous vous invitons à prendre connaissance des réponses formulées par le Président de la République François Hollande concernant strictement le champ des TPE.

     

Pages