Plan de relance : le SDI appelle à ne pas répondre à l'endettement par un nouvel endettement

Date de parution: 
31/08/2020

Les premières informations distillées par le le Premier Ministre et le Ministre de l'Economie concernant le plan de relance laissent entendre que 25 milliards d'euros seraient affectés aux TPE et PME. 

A l'heure du remboursement du mur de dettes constitué par les reports de charges durant la période d'urgence sanitaire, le seul élément concret dont nous disposons à ce jour consiste en l'encadrement des taux d'intérêts bancaire sur les PGE qui ne pourront être intégralement remboursés à l'échéance. Soulignons pour autant que cet élément ne peut s'analyser en un "cadeau" fait aux entreprises. 
D'une part, le plafond de 3% de taux bancaires annoncé est supérieur aux taux sollicités à ce jour pour un crédit de trésorerie. 
D'autre part, ce prolongement de l'endettement des entreprises concernées servira principalement au paiement de dettes accumulées durant le confinement et la période d'urgence sanitaire qui a suivi. 

Pour le SDI, répondre à l'endettement par un autre endettement ne peut constituer une solution pérenne. A ce titre, nous attendons toujours les éléments concrets de réduction de charges sociales et fiscales prévues dans la Loi de Finances Rectificative N°3. L'URSSAF notamment n'a donné aucune instruction à ce stade alors que les cotisations deviennent immédiatement exigibles !

https://youtu.be/mrRlYOroCAk - RMC TV