PLFSS 2017 - LE SDI entendu - La fin de l'interlocuteur social unique

Date de parution: 
29/09/2016

Alors que le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale comporte des évolutions importantes pour les professionnels indépendants, Marc Sanchez, Secrétaire général du Syndicat des Indépendants (SDI), souligne l’avancée majeure de la refonte de la protection sociale des travailleurs non-salariés.

L’action du SDI et les multiples rapports pointant les dysfonctionnements du RSI ont enfin obtenu leur traduction par l’abrogation des textes relatifs à l’ISU et la catastrophique désorganisation de la protection sociale des professionnels indépendants qui s’en est suivie depuis 2008.

Il aura fallu 9 années de profond désarroi de centaines de milliers d’indépendant sans couverture sociale fiable pour que les pouvoirs publics reconnaissent, conformément aux constats du SDI posés dès 2010, que le mécano RSI-URSSAF n’offrait aucune perspective d’amélioration.

Si l’on peut s’interroger sur l’opportunité de la création d’une super structure de coordination en lieu et place d’une fusion pure et simple, la notion d’interlocuteur « unique » recouvre au moins tout son sens.

Le SDI maintiendra sa vigilance sur l’évolution concrète de la situation des professionnels indépendants dont une grande partie fuie désormais le régime des travailleurs non salariés au bénéfice de celui d’assimilé salarié.

A ce titre, le rapprochement des régimes salariés et non-salariés en matière de délais de carence en cas de maladie, d’accès au mi-temps thérapeutique ou d’amélioration des droits à retraite constitue un signal positif susceptible de redonner de l’attractivité au statut d’indépendantsous réserve d’un fonctionnement fluide et fiable de la structure support de ces droits sociaux.