Prêts participatifs « Relance » - L’infini cynisme des compagnies d’assurance dans la crise Covid

Date de parution: 
22/04/2021

Bruno Le Maire a confirmé la participation de 18 assureurs au fonds d’investissement Prêts Participatifs « Relance » pour une première levée de fonds à hauteur de 11Mds€ à destination des PME et ETI. Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI, dénonce le cynisme de ses assureurs qui ont refusé toute indemnisation perte d’exploitation à des dizaines de milliers de TPE l’année dernière et investissent aujourd’hui massivement sur les conséquences de la Covid pour les PME-ETI.

En 2020, même le faible nombre de professionnels titulaires d’un contrat perte d’exploitation susceptible de les soutenir dans la crise de la Covid (46.000 professionnels sur les 1,13 million titulaires d’un tel contrat[1]) se sont heurtés au refus de toute prise en charge de leur sinistre par leur compagnie d’assurance, contraignant les plus pugnaces à engager des procédures judiciaires dont le parcours est loin d’être terminé. Sous d’autres cieux, c’est en janvier dernier que la Cour Suprême britannique condamnait six assureurs à indemniser quelques 370 000 assurés au titre de leurs pertes d'exploitation.

Les assureurs français pour leur part certifiaient se trouver dans l’incapacité totale de participer activement à l’effort national de soutien aux entreprises, artisans et commerçants, y compris au titre de leurs obligations contractuelles, laissant aux fonds publics le soin de sauver leurs clients.

Pour autant, en 2021, la compagnie AXA versera à ses actionnaires le dividende le plus élevé de son histoire[2] et l’ensemble des assureurs, hier encore au bord du gouffre, ont dégagé lors d’un premier tour de table un montant de 11Mds€… d’investissement dans les PME-ETI.

Dans la crise Covid, les compagnies d’assurance font coup double :

  • Le défaut de prise en charge des pertes d’exploitation des TPE.
  • Un placement à haut rendement (2%/an) assortit d’une garantie des pertes par l’État à hauteur de 30% pour les PME-ETI fragilisées par la crise Covid.

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI déclare : « Les dizaines de milliers de professionnels qui se sont vu opposer un refus de prise en charge de leur perte d’exploitation par leur assureur sont marqués par un profond sentiment d’injustice. A l’injustice s’ajoute désormais le cynisme des milliards d’euros dégagés par les mêmes compagnies d’assurance pour spéculer sur les difficultés des PME-ETI, qui plus est avec un soutien massif de l’État. Il n’existe malheureusement qu’un seul recours pour rétablir la justice, celle des tribunaux récemment saisis par le SDI pour remplir de leurs droits les professionnels joints à cette action. ».

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir le dernier baromètre du SDI ou une interview avec un représentant :
Alexandra RICHERT - Advocaciz - 06.08.77.86.22

 

[1] Source : ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution – Juin 2020).

[2] Source : Annonce du Conseil d’Administration d’AXA en date du 25/02/2021 – Cette proposition devra encore être validée par l’assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 29/04/2021.