Primaire de la gauche : les indépendants grands oubliés des programmes des candidats !

Date de parution: 
04/01/2017

Aujourd’hui, 2,2 millions d’entrepreneurs de moins de 20 salariés représentent 98 % de nos entreprises françaises1 ! Ces chefs d’entreprise, premiers employeurs de France, qui constituent la majorité de notre tissu économique français, restent pour autant les « Grands oubliés » de la campagne présidentielle ! Pour remédier à ce constat, le Syndicat des Indépendants (SDI), seule organisation patronale interprofessionnelle dédiée aux indépendants, TPE et PME de moins de 20 salariés (free-lance, artisans, commerçants, professionnels libéraux), dresse le bilan des programmes des candidats à la primaire de la gauche sur les98pourcent.fr !!

Objectif : Replacer les propositions des indépendants, TPE et PME de moins de 20 salariés au cœur des programmes !

www.Les98pourcent.fr

 

 

 

 

 

 

 

Nous nageons dans un environnement administratif et juridique pensé exclusivement pour les entreprises de plus de 50 salariés, dotées de services juridiques et administratifs dédiées à l’application et l’anticipation des réglementations !

A quelques jours du premier tour de la primaire de la gauche, quelle place réserve les candidats aux indépendants, TPE et PME de moins de 20 salariés ?

Le financement, l’emploi, la croissance, la formation, le RSI, les contraintes administratives… la plateforme en ligne propose ainsi de vérifier directement si les candidats à cette primaire intègrent les problématiques et les besoins de 98 % de nos dirigeants Français (boulangers, artisans, photographes, coiffeurs…) et d’interpeller les présidentiables sur Twitter !

 

 Evaluation des candidats : l’indicateur des 98 pourcent*

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’heure, l’indicateur d’évaluation élaboré par les 98% se situe à un niveau très faible de 0,71/10 en moyenne sur les 7 candidats, avec pour meilleur score Arnaud Montebourg qui affiche 3,13/10. Seuls 3 candidats ont pris en compte la problématique désormais largement reconnue du RSI.

* Les résultats ont été initialement calculés à partir des 16 propositions du SDI et remis au prorata pour obtenir une note sur 10.

 

16 propositions concrètes pour répondre aux besoins d’embauches, de développement et d’investissement des chefs d’entreprise !

 

  1. Prendre en compte les TPE afin de définir des législations adaptées aux entreprises de moins de salariés et aux indépendants
  2. Créer des cellules TPE dans chaque branche professionnelle
  3. Définir le temps de travail dans les TPE avec les salariés
  4. Ouvrir la formation professionnelle aux salariés de TPE et aux personnes en recherche d'emploi
  5. Alléger les charges des TPE et réorienter les fonds du CICE
  6. Rehausser à 20 salariés le seuil minimum pour élire des représentants du personnel
  7. Plafonner les indemnités de licenciement selon la taille des entreprises
  8. Inscrire le terme « TPE » dans la Constitution française
  9. Plafonner le montant et le nombre de commissions d'intervention sur les comptes bancaires
  10. Autoriser la portabilité des comptes bancaires professionnels...
  11. Rendre les micro-crédits accessibles pour les TPE
  12. Revaloriser l’artisanat
  13. Créer une cellule TPE à Pôle Emploi pour résorber le chômage.
  14. Supprimer le RSI au profit d’un rattachement au régime général de la Sécurité Sociale avec liberté de choix du statut
  15. Supprimer le compte de pénibilité dans les TPE
  16. Supprimer le prélèvement de l'impôt à la source