LE SDI ÉTABLIT LE TRISTE BILAN DES SOLDES D’HIVER 2021 !!

Date de parution: 
04/03/2021

Suite à la fermeture des entreprises de proximité en Novembre 2020, les ventes de Décembre 2020 n’ont pas permis d’écouler les stocks. Résultats : des stocks à écouler supérieurs à l’année précédente pour 40% des entreprises de proximité selon le Baromètre Covid des TPE édité par le SDI le mois dernier.


Ajoutons à cet élément des soldes 2021 atypiques, marquées par un report de 14 jours au début puis une extension de 14 jours en fin de période initiale.

Cette période de soldes n’a pas attiré les foules pour autant avec une baisse de 25% à 30% de CA par rapport à l’année précédente. 
Les motifs de ces méventes sont largement connus : 

- Des soldes qui sont arrivées tardivement : reporter les soldes au 20 janvier pouvait apparaître comme une bonne idée, mais les consommateurs disposent d’un pouvoir d’achat moindre qu’en début de mois.
- Le couvre-feu national à 18h et le télétravail : les achats qui pouvaient être réalisés en sortie des bureaux et plus généralement du travail n’ont pas eu lieu ou dans des proportions moindres sans être compensés par les ouvertures le week-end.
- Pour l’équipement de la personne, la chaussure, la maroquinerie, le manque d’appétence pour de nouvelles tenues :
 Plus de sorties (couvre-feu, bars et restaurants fermés).
 Plus de perspectives de réunions festives ou familiales.
 Une tendance de fonds est aussi soulevée par les professionnels, à savoir les promotions et ventes privées qui se déroulent en amont des soldes.

Il est primordial pour les professionnels concernés d’être en capacité de renouveler leurs stocks en prévision de la prochaine saison… avec l’obstacle majeur d’une trésorerie exsangue. Si l’État ne peut pas racheter les stocks, une solution doit néanmoins être trouvée pour ces structures de proximité qui ne bénéficient d’aucun soutien au prétexte qu’elles sont en capacité d’ouvrir au public, même absent.