SOLDES D’HIVER : UN BILAN CATASTROPHIQUE À NE PAS PROLONGER ‼️

Date de parution: 
18/02/2021

A l’approche de la fin des soldes d’hiver le 16 février, Bercy a annoncé leur prolongation de deux semaines. 
Le SDI salue la volonté du gouvernement de sortir par le haut d’une situation de baisse cumulée de chiffre d’affaires de 20% à 30% depuis le 1er janvier 2021 pour les TPE recevant du public, y compris désormais pour les métiers de bouche (boulangers, bouchers,…) jusqu’alors relativement préservés, en raison du couvre-feu à 18h. 

Pour autant, l’éventuelle prolongation des soldes n’apportera vraisemblablement pas d’efficacité sur le moyen-long terme pour les entreprises de proximité dans un contexte où les soldes d’hiver sont d’ores et déjà catastrophiques cette année.
En effet, si les consommateurs n’ont pas acheté lors des semaines précédentes, il semble très peu probable qu’ils le fassent davantage si on prolonge les soldes ! 
Avec la fermeture des commerces à 18h, prolonger la période des soldes n’aura aucune efficacité sinon continuer de vendre peu et à bas prix avec des marges qui, nous le rappelons, ont baissé de presque 29% et pénalisent fortement la rentabilité des entreprises de proximité.

Ainsi selon l’analyse du SDI, il sera nécessaire d’envisager la prise en compte des stocks qui n’auront pas pu être écoulés du fait d’un climat anxiogène, des restrictions sanitaires et du couvre-feu à 18h. 

Le SDI formule plusieurs scenarii possibles : 
 Le retour à un couvre-feu à 20h.
 Un accompagnement financier du fonds de solidarité, sur la base d’une baisse de chiffre d’affaires constatée de 25% et non de 50% pour les entreprises de proximité.
 Des informations claires des pouvoirs publics sur des perspectives d’abattement des charges fiscales et sociales au titre de l’exercice 2020.
 Une prolongation de la durée de remboursement du PGE, voire une annulation totale ou partielle en fonction des situation rencontrées.